Site Loader
Kigali

Depuis quelques années, le Rwanda déroule son projet de faire de ses villes, des villes intelligentes. Tourné vers l’innovation, la ville de Kigali montre un visage totalement transformé par le numérique.

Kigali

Le numérique au cœur des stratégies territoriales

L’intelligence artificielle prend tout son sens au niveau des politiques au Rwanda. Le gouvernement rwandais en commençant par la ville de Kigali décide de mettre ses villes sous le prisme de la data. Pas difficile à comprendre : les Rwandais veulent faire de Kigali, le hub technologique Africain.

Issue de l’accord entre l’Afrique50 (plate-forme panafricaine d’investissement dans les infrastructures) et le Rwanda, le projet de la cité de l’innovation s’estiment à environ 2 milliards de dollars.

Promettant des pôles commerciaux, des quartiers résidentiels, quatre universités internationales, des entreprises agritech, meditech et fintech, la cité de l’innovation de Kigali est le pôle de l’innovation Africaine.

En fait, Kigali est la capitale du Rwanda. Elle est située au centre du pays, et est peuplé d’environs 859 332 habitants, sur une superficie de 730 km­2. Bien que jonchés de collines, de crêtes et de vallées, cette ville à fort relief a su dompter son caractère proéminent au profit des nouvelles technologies. Ainsi, la capitale du Rwanda sert désormais de modèle à toute l’Afrique, et ce sur plusieurs plans.

Le Rwanda lance la Silicon Valley Africaine à Kigali

Kigali

De plus en plus ambitieux, le gouvernement rwandais débute la construction de la cité de l’innovation à Kigali. De fait, se positionnant comme le pays à plus forte croissance économique en Afrique, son président Paul Kagamé déclare :

« Les Africains peuvent faire mieux pour financer l’innovation ».

Par ailleurs, ayant déjà enchaîné des récompenses par le passé en étant primé comme la ville la plus propre du monde par l’ONU en 2016 pour la troisième année consécutive et comme la meilleure capitale africaine, Kigali est aujourd’hui la ville la plus connectée du continent. On ne dirait pas qu’on y a vécu l’un des génocides les plus monstrueux de l’humanité, il y a quelques années.

Dotés d’infrastructures basées sur des innovations numériques dernier cri à l’image de son aéroport et de la Kigali City Tower, la cité de l’innovation est le premier projet du genre en Afrique. Soutenu par la Banque Africaine de Développement via l’institution de l’Afrique 50, la ville connectée de Kigali se targue d’avoir un impact panafricain. Selon la ministre Edouard Ngirente, la ville smart a pour objectif de créer 50 000 emplois par an.

A nos jours, Kigali est un environnement ou l’entrepreneuriat respire de plein air. Les startups poussent à une vitesse extraordinaire dans un écosystème de labs et de coworking facilitant l’éclosion des entrepreneurs. Des concepts novateurs y sont développés par de jeunes Rwandais qui arrivent a positionner leur pays dans une économie de savoir-faire compétitive à l’échelle mondiale et sans doute, attirer de plus en plus d’investisseurs.

Bravo au pays des mille collines  

A lire aussi: Des plateformes web calquées aux réalités Africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *